Le lac Saint Michel

Le lac Saint Michel (450 ha), situé au pied de la montagne du même nom, s'étend sur 4 communes : Botmeur – Brasparts – Brennilis – Loqueffret.

 

Il présente des berges en pente douce constituées de prairies, landes et tourbières dont celle du Vénec classée Réserve Naturelle Nationale. Sa profondeur ne dépasse pas 7 mètres.

Il a été créé en 1937 par la construction d'un barrage (un mur droit et treize voutes accolées sur 500 m de longueur et 11 m de hauteur) sur la rivière Elez. Le but était d'augmenter la capacité de production de la centrale hydroélectrique EDF fonctionnant depuis 1928 plus bas sur l'Elez à Saint Herbot en Loqueffret au pied d'une retenue de 15 ha. L'eau du lac a également servi de 1967 à 1985 au fonctionnement de la centrale nucléaire EDF de Brennilis qui est actuellement en cours de démantèlement. Le Centre d'Information du Public situé sur le site de la centrale est un lieu pédagogique et interactif pour découvrir l'histoire de l'électricité.

 

Dans un environnement rappelant les paysages irlandais, le lac Saint Michel pouvant contenir 13 millions de m3 est classé en 1ère catégorie au niveau piscicole. Il abrite principalement des brochets, des truites et des perches. Depuis 2001, il possède le statut de "Grand lac intérieur".

 

L'accès au lac en véhicules est possible à Brennilis (Nestavel Braz et Nestavel Bihan) et à Botmeur (Le Libist).

 

Des aménagements ont été réalisés : cales de mise à l'eau, chemins de promenade, aires de pique-nique, aire de jeux pour enfants, …

 

Un circuit de randonnée pédestre de 15 km permet de faire le tour du lac afin de découvrir les milieux naturels particuliers de la cuvette du Yeun Elez où, selon la légende, se situe le Youdig, une zone mouvante où l'on situe la porte de l'Enfer.